Les actualités de la Lock Academy Escape Game Paris

- Découvrez le quotidien d’un Game Master ! -

Découvrez le quotidien d’un Game Master !

Game Master : derrière ce mot se cache un métier peu ordinaire ; découvrez les coulisses et l’envers du décor de notre escape game Paris à travers le portrait de deux Game Masters de la Lock Academy.
Le métier de Game Master (Maître du jeu en français) consiste à accompagner le joueur depuis son entrée à la Lock Academy jusqu’à sa sortie. Le but étant de l’immerger le plus possible dans l’univers de l’enquête qu’il devra mener. Il ne s’agit donc pas simplement d’accueillir des joueurs, mais de créer une ambiance unique, d’échanger avec eux, de leur faire passer un moment de partage et d’amusement. Ayant un rôle majeur dans votre aventure, le Game Master est le garant de votre sécurité… mais aussi de votre amusement ! Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le quotidien d’un Game Master en suivant nos deux détectives : Emilie et Martin ! Aujourd’hui, passez de l’autre côté de l’écran !


1) Emilie et Martin sont tous deux Game Master à la Lock Academy. Leur métier ? Vous enfermer dans une salle pendant une heure…un brin sadique. Emilie, Martin, Pouvez-vous présenter brièvement le concept d’escape game et la Lock Academy ?

 

Emilie : Le principe d’un escape game est d’être enfermé dans une salle à thème pendant une heure, en équipe de 3 à 6 joueurs. Une fois dans cette salle les participants devront résoudre une série d’énigmes afin d’en sortir.
Les énigmes sont très variées et peuvent aller de simples calculs mathématiques, à déchiffrer un code à la lumière noire ou encore comprendre le fonctionnement d’un mécanisme. Les escape games sont donc des jeux où il faut bien communiquer et fouiller si l’on veut s’échapper à temps de son escape room !
La Lock Academy est une école de détectives fondée par le Professeur Lock. Au sein de l’académie il se passe de nombreux événements et nos apprentis-détectives (vous !) vont devoir enquêter afin de résoudre un meurtre, un vol ou une disparition. Le but n’est donc pas de sortir d’une pièce mais de résoudre une mystérieuse enquête en une heure.

La Lock Academy est plus qu’un escape game au cœur de Paris, c’est un vrai univers dans lequel on peut retrouver ses personnages favoris d’une énigme à l’autre !

2) En quoi consiste le métier de Game Master ?

 

Martin : Le Métier de Game Master est un boulot qui peut paraître un peu pervers ou un peu sadique, car comme tu l’as dit, il consiste en gros à enfermer des gens dans des salles pendant une heure et voir s’ils arrivent à s’en sortir tout seul.
Mais ce n’est pas uniquement ça.
D’une part, nous ne sommes pas passifs lorsque les joueurs sont dans la salle, puisque nous les guidons et les débloquons en leur donnant des indices à travers notre écran et un système d’envoi informatique. Nous ne sommes donc pas à attendre en bavant et en pensant « haha ceux-là ils sont bien dans la mouise, je ne pense pas qu’ils arriveront à sortir ! ».
D’autre part, la supervision des joueurs en salle n’est qu’une partie du travail, il faut aussi accueillir les clients, les mettre dans l’ambiance, adapter la difficulté au jaugé, assurer un débriefing pertinent en montrant aux joueurs qu’ils ont bien réussis (ou ce sur quoi ils ont bloqué!) pour ne pas les frustrer et ranger la salle sans faire d’oubli. De plus, il est souvent nécessaire d’improviser, si un objet est cassé il faut choisir entre le retirer et adapter l’enquête ou le réparer avant la séance précédente (heureusement nous avons presque toujours les choses en double -voire triple !).

3) Y a-t-il une journée type ?

 

Emilie : Oui et non. Il est vrai que quotidiennement nous accueillons des joueurs et animons l’une de nos trois enquêtes, mais chaque journée reste différente. En effet tous nos joueurs ont une personnalité qui leur est propre et une façon unique d’appréhender les enquêtes. Nous accueillons à la fois des équipes « expertes » qui ont fait des dizaines d’escape games et des joueurs qui n’en ont jamais essayé, des familles, des amis ou des collègues. Chaque session d’enquête est donc unique !

4) Les mécanismes du jeu sont-t-ils automatiques ou est-ce vous qui les actionnez ?

 

Lock Academy - Escape Game Paris
Martin is watching you! – Lock Academy – Escape Game Paris

Martin : Tout dépend… A la Lock, certains mécanismes sont automatiques, d’autres ne le sont pas et c’est nous qui les actionnons. Dans tous les cas, les mécanismes automatiques sont un avantage pour nous (les Game Masters) car cela facilite notre travail et permet un actionnement pile à temps, notamment en supprimant l’erreur humaine. Mais je pense qu’il est souvent nécessaire d’avoir le contrôle sur les mécanismes. Avoir ce contrôle nous permet d’adapter, de personnaliser la session de jeu, ce qui est généralement plus appréciable pour les joueurs. Après dans certains cas, il n’est pas possible d’automatiser. Notamment lorsque les joueurs doivent raisonner et trouver une solution sans avoir à utiliser un objet. Dans ce cas, il est indispensable de le faire manuellement, on doit écouter les joueurs pour savoir où ils en sont. Plus globalement, même si l’automatisation est très pratique, je pense que de manière à avoir un service de meilleure qualité, il est nécessaire d’avoir un Game Master derrière afin de personnaliser la session de jeu et d’offrir un moment unique !

5) Le métier de Game Mastering doit parfois réserver quelques surprises, avez-vous des anecdotes à nous raconter ?

 

Emilie : Oh oui ! Souvent les game masters rencontrent des situations amusantes, notamment pendant les sessions.
Je pense que l’anecdote la plus originale s’est déroulée lors d’une session du Casse Du Siècle que j’ai animée. La session d’escape game en elle-même était très classique mais c’était sans compter la demande en mariage en « énigme bonus » à la fin. En effet, le futur marié nous avait contacté un mois avant sa session pour nous faire part de sa volonté de demander sa copine en mariage. Il a trouvé une excuse pour ne pas faire partie du jeu et était caché dans la salle de Game Master pendant la session de jeu. A la fin, les joueurs n’ayant pas gagné, il est rentré déguisé dans la salle et sa chérie devait lui poser des questions jusqu’à découvrir son identité et espérer gagner l’enquête. Une fois qu’elle l’a reconnu il a fait sa demande. Et elle a dit oui !

6) Quel est le profil et les qualités requises pour être un bon Game Master ?

 

Martin : Du coup pour être un bon Game Master, je dirais qu’il faut :
– D’abord un bon relationnel, c’est avant tout un métier où l’on est en relation avec la clientèle, il faut être poli, sympa, s’adapter aux différents groupes (entreprises, jeunes, familles…etc)
– Ensuite être détaché par rapport aux clients en sessions de jeu. Les joueurs font rarement ce que vous voulez dans la salle et il faut réussir à ne pas s’en émouvoir (ni s’énerver, ni trop les aider)
– Aussi une bonne mémoire, en plus de se rappeler du rangement des salles avec presque tous les codes par cœur, il faut aussi se souvenir des actions qu’ont fait les clients durant leur partie pour être pertinent au débriefing.
– Puis un brin comédien, ou conteur pour mettre les joueurs dans l’ambiance avant leur jeu. Il faut savoir incarner son personnage, leur raconter l’histoire, leur donner les consignes de sécurité et donner les indices sans sortir du scénario.
– Une certaine appréhension du jeu, il faut parfois savoir adapter les indices, les énigmes pour personnaliser au maximum la séance de jeu et pallier aux problèmes dans les salles.
– Et pour aller plus loin, savoir faire du multitasking, il nous faut souvent pouvoir gérer une session de jeu et faire autre chose en même temps. Il y a des objets à préparer pour remplacer les précédents, répondre au téléphone, accueillir des joueurs en avance, faire du développement stratégique… C’est un métier très diversifié !


Emilie, Martin, merci ! Vous pouvez retourner torturer vos pauvres élèves.

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez toutes nos enquêtes ou consultez notre FAQ.

Ou Réservez ici.